top of page

10 MYTHES SUR L’ELECTROMOBILITE

Actuellement il y a déjà 1000x plus de prises électriques que de stations d’essence. Rien qu’en Allemagne, on compte plus de 60 millions de prises. Cela devrait suffire, non?

Fini la corvée d’aller faire le plein, on recharge sa voiture là où elle est garée. Il existe aussi des chargeurs mobiles de haute puissance, comme par exemple le Juice Booster 2. Avec un tel appareil, on peut utiliser N’IMPORTE QUELLE prise industrielle (et de toute façon déjà les prises domestiques) pour recharger son véhicule.

En d’autres termes: Les voitures électriques peuvent être rechargées là où elles sont garées, tout simplement.

En d’autres termes: Les voitures électriques peuvent être rechargées là où elles sont garées, tout simplement.

Il n'y a pas assez de borne de recharges.
 mythe n°2 

Point 1: La distance moyenne parcourue par un européen (oui, allemands compris!) est de 60km par jour. Ceci est aisément possible avec n’importe quelle voiture électrique aujourd’hui sur le marché.

Point 2: Voir mythe n° 2: Aujourd’hui, on recharge sa voiture où elle est garée. Dès lors, on a le plein à chaque fois que l’on part, pratique et efficient.

Point 3: Et si vous roulez beaucoup et sur de longues distances, vous optez pour une Tesla Model S. Elle a une autonomie réelle de 400 km et bénéficie aujourd’hui déjà d’un réseau de recharge propriétaire GRATUIT, fiable et extrêmement performant, avec lequel vous vous rendez facilement de Paris à Hambourg.

En d’autres termes: Le problème de l’autonomie est le Nessie de l’électromobilité: Effrayant, légendaire, mais personne ne l’a jamais vraiment vu.

L'autonomie est encore très insuffisante.
 mythe n°4 

Largement compté, si toutes (TOUTES!) les voitures roulaient électriques, la consommation d’électricité globale n’augmenterai que de 9%. Incroyable, non?

La principale raison est l’efficacité remarquable des voitures électriques, cela donne à réfléchir ...

En d’autres termes: Nous pourrions tous, aujourd’hui déjà, rouler électrique. Le supplément d’électricité serait même couvert par nos centrales actuelles!

Si tout le monde roulait électrique, il n'a aurait jamais assez d'électricité.
 mythe n°1 

Les batteries peuvent désormais être recyclées à 98%. La production d’électricité par l’hydraulique, l’éolien et le solaire est 100% neutre en émissions CO2. L’absence de nombreuses pièces d’usures fait que sa durée de vie peut facilement atteindre 3x la durée de vie d’un véhicule à essence.

Et: Pas de gaz d‘échappement, pas de fuites dans nos sols, pas de marées noires, pas d’énergie grise gaspillée dans la filière du pétrole, pas d’huiles et de filtres usagés, etc, etc.

D’ailleurs: Les voitures électriques utilisent 90% de l’énergie embarquée pour la traction alors qu’un véhicule à essence seulement 15%, le reste est perdu en chaleur.

En d’autres termes: Le mythe n° 3 est le rêve désespéré des compagnies pétrolières et des constructeurs de moteurs à combustion, mais depuis longtemps illusoire.

Le bilan écologique global des voitures électrique est plus mauvais que celles à essence.
 mythe n°3 

Il est vrai que personne ne veut attendre 4 heures autour d’une station-service, c’est un mythe dans le sens qu’il n’y a pas besoin d’y aller!

Le plus difficile avec l’électromobilité – il semble – est de faire changer les habitudes compliquées des gens ;-)

D’ailleurs: Les voitures électriques utilisent 90% de l’énergie embarquée pour la traction alors qu’un véhicule à essence seulement 15%, le reste est perdu en chaleur.

En d’autres termes: Voir mythe n° 2.

Personne ne veut attendre 4 heures dans le shop d'une station-service en attendant que sa voiture soit chargée.
 mythe n°5 

Pour le poids :
BMW i3: 1195 kg. BMW 118i: 1295 kg, Audi A1: 1210 kg. La voiture électrique est la plus légère …


Ou: Tesla Model S: 2150 kg. BMW 750i: 1945 kg, Lexus LS 600: 2345 kg, Mercedes S 500: 1955 kg, Bentley Continental: 2475 kg La voiture électrique est dans la moyenne ...

Pour l’efficience:
Une BMW i3 consomme dans la réalité environ 180 Wh par kilomètre, une Tesla Model S environ 220 Wh. Ceci correspond à environ 1,6 - 1,9 litres d’essence pour 100 km.

 

En d’autres termes: Malgré que les voitures électriques soient aussi lourdes que celles à essence, elles ne consomment qu’un quart d’énergie.

Les voitures électriques sont trop lourdes et peu efficientes.
 mythe n°6 

Ce qui est amusant c’est qu’il n’y a presque plus de technique… une batterie, un moteur électrique, c’est tout! Et les deux sont déjà incroyablement mûrs.

Pour le prix: Bien que le coût initial soit plus élevé, les frais d’entretien et d’énergie sont nettement moindres.

En d’autres termes: Déjà après 3 ans, une voiture électrique peut-être financièrement plus intéressante qu’un modèle à essence comparable.

Rouler électrique serait formidable, mais la technologie n'est pas encore mûre et trop chère.
 mythe n°8 

Les voitures électriques sont en effet agréablement silencieuses. Dans un monde de pollution acoustique permanente, c’est une bénédiction.

Cela apaise et relaxe tout le monde. Du fait, on roule plus gentiment en présence de piétons. L’aspect intéressant est que malgré qu’on entende à peine le véhicule, on le perçoit sans stress et sans klaxon, tout simplement.

Une contribution à la paix urbaine, pour ainsi dire.

En d’autres termes: Faire vrombir son moteur ou klaxonner n’est plus d’actualité. Le calme et la courtoisie sont synonymes de culture, c’est chic et moderne.

Les voitures électriques sont silencieuses et c'est dangereux.
 mythe n°7 

Trimballer deux types de motorisations n’a pas beaucoup de sens. Bonjour la complexité et tout ce qu’il faut produire en plus, entretenir et recycler. Un moteur à essence peut apaiser la peur de l’autonomie, mais nous en avons déjà suffisamment parlé ;-)

Le concept hybride rappelle un peu la Ford T. Certains voulaient apparemment encore prendre un cheval avec, au cas où …

En d’autres termes: Le concept électrique est plus simple et plus efficient. Par conséquent, l’hybride n’a pas beaucoup d’avenir.

Les voitures hybrides sont plus pratiques, car on peut aussi rouler avec de l'essence.
 mythe n°9 

Aucun conducteur de véhicule électrique (même pas un jeune converti) ne ressent de manque pour le bruit du moteur. Faites le test par vous-même et dites-nous si vous devenez l’exception qui confirme la règle!

En d’autres termes: Le V8 est sympa. Mais cela ne vaut pas le frémissement magique de l’induction électrique.

… le bruit du moteur fait partie d'une belle voiture.
 mythe n°10 
bottom of page